Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 29 janvier 2013

2013,L’Agglo au fil de l’eau

Ouvrir le robinet et obtenir de l’eau. Un geste naturel. Au point que l’on ignore souvent d’où elle vient et quelles interventions ont été nécessaires pour qu’elle soit déclarée bonne à la consommation. Pour tordre le cou aux idées reçues, petit tour d’horizon sur le cycle de l’eau à Béziers.

L’eau est tout d’abord pompée dans l’Orb. Pas directement dans le fleuve, mais avec des puits dans la nappe souterraine. Elle est ensuite remontée dans des réservoirs grâce à une station de pompage où elle est stockée et traitée pour être rendue potable. L’eau du territoire de l’Agglomération a  l’avantage énorme de ne pas avoir besoin de beaucoup de traitements. En effet, le milieu d’où elle est puisée sert de filtre, avec des alluvions. Seulement du chlore, pour son action anti-bactéries, est ajouté. L’eau de Béziers est donc très naturelle. Elle est contrôlée avant de partir dans le réseau, distribuée aux abonnés et coule lorsqu’on ouvre le robinet.


Une fois utilisée, l’eau s’écoule dans le réseau d’assainissement et arrive dans une station de refoulement, puis dans une station d’épuration. Là, elle traverse d’abord une série de grilles pour filtrer les déchets puis finit son circuit dans un bassin d’aération. L’objectif est d’y recréer un phénomène naturel : les bactéries qui s’attaquent à la pollution, mais en l’accélérant, ce qui donne une boue. Elle est ensuite transférée dans un bassin de stagnation : les boues tombent au fond, l’eau claire reste à la surface avant d’être déversée dans le fleuve Orb. Toutes ces interventions mobilisent de nombreux agents de la Communauté d’Agglomération, qui a la compétence eau depuis sa création, mais aussi de multiples investissements et réalisations (lire page suivante). Les services d’eau et d’assainissement hérités des communes cachent des trésors de technologie et d’architecture. D’ailleurs, l’eau représente le budget le plus important.


Depuis dix ans, l’Agglo réalise des investissements pour préserver et maintenir le bon fonctionnement de ses ouvrages, comme le raccordement des effluents de Sauvian à la station d’épuration de Béziers ou les passes à poissons des seuils de Carlet et Tabarka. Les travaux de la station d’épuration de Béziers sont programmés avec un budget de 6,7M€ en 2013 sur une autorisation de programme de 33M€ ; le raccordement des réseaux des communes de Sauvian et Villeneuve-les-Béziers est réalisé, celui de Cers est en cours. Cela justifie bel et bien une année pour sensibiliser les  habitants au thème de l’eau et à ses enjeux.

Commentaires

Disons que nous a Villeneuve, nous n'avions pas besoin (et depuis longtemps) de pomper l'eau dans l'orb !

Par contre notre station d'épuration route de Sérignan, c'est vrai, c'était un SCANDALE ( Odeurs )

L'EAU UN BIEN PRECIEUX ( Malheureusement, c'est ceux qui en manquent qui le savent )

Et malheureusement comme tout, toutes les excuses sont bonnes pour augmenter le prix a la facturation !!!

.Cordialement.

Écrit par : villeneuvois | mardi, 29 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.