Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 07 février 2013

L'élève répond au maître ......

Le conseiller général de notre canton, ayant qualifié notre association je cite << vous êtes une bande de rigolos>> et pour ma part d'avoir écrit que j'avais un niveau de CE2, va avoir dans quelque temps notre, et ma réponse, sur la suite à donner quant à l'enquête publique qui est en cours sur les feux de la "montagnette" et sur laquelle j'ai relevé de nombreuses anomalies. L'élève de CE2 va passer en bac+ 2 en un rien de temps et prouver au grand professeur Gauthier et a son President, que le fait d'être élu ne donne pas tous les pouvoirs. Une concertation avec les électeurs est parfois nécessaire voire obligatoire afin de ne pas commettre des erreurs, surtout quand il s'agit de l'avenir des entreprises. Des lois existent des réglementations aussi il faut simplement les appliquer. Pour cela il suffit de s'entourer de gens compétents. Au conseil général j'ai de sérieux doutes quant à la compétence de certains ....... Régis GARCIN / VilleneuveUnion

Commentaires

Dans notre région une épidémie sévit à chaque élection, elle s'appelle l'éluïte aiguê.
Cette maladie se traduit chez ceux qui en sont atteint par un sentiment de puissance , d'intelligence au dessus de la moyenne et de grande compétence dans tous les domaines qu'ils sont amenés à aborder.

Cette maladie a d'abord frappé au niveau national où on a vu des ex députés ou ministres être propulsés en un rien de temps au rang d'avocat, ou l'on à vu un fils d'ancien président être élu conseiller général et, après avoir échoué plusieurs fois à la deuxième année de droit, se retrouver prof dans cette même fac de droit.

Il ne faut donc pas s'étonner que nos petits politicards locaux se prennent pour ce qu'ils sont à mille lieux d'être. Pour soigner cette pathologie il suffit de les remettre à leur place chaque fois que c'est nécessaire.

Écrit par : combes | jeudi, 07 février 2013

Mon cher Régis,

Je déplore la tournure que tu donnes à " l'affaire de la Montagnette".

Il ne t'est pas venu à l'idée que pour moi, la solution la plus aisée, la plus facile, celle où je n'avais rien à perdre était de vous rejoindre, dès le premier jour, tenir votre langage, me mettre en avant avec les "yaka" "focon", que tu sembles affectionner, et "courtiser" telle ou telle partie de l'électorat ?!...

Telle n'est pas ma vision des choses. Ma position n'a jamais changé. Avec conviction et sincérité, je continue à penser ce que je crois être la bonne solution qui privilégie l'intérêt général, apporte au plus tôt un maximum de sécurité en tenant compte des réalités de terrain et des contraintes financières.

Tes menaces ne m'atteignent pas d'autant que mes "ambitions politiques", à l'inverse de toi, ne me préoccupent pas plus que ça !... Je n'en fais pas mystère, je ne serai pas candidat à ma propre succession en ce qui concerne le Conseil Général... Voila qui est dit !... ou plutôt redit.

Par ailleurs mon sens du respect de toutes les idées fait que je n'ai jamais traité quiconque de "rigolo". Ton affirmation est un grossier mensonge.

Il est vrai que sur un autre blog, qui concerne Villeneuve, que je consulte régulièrement car je le trouve bien plus intéressant que le tien, où certes la critique objective est de mise, mais avec une certaine éthique, j'ai mis en évidence le niveau orthographique de tes écrits. (Mais je te rassure il m'arrive aussi de faillir dans ce domaine !...)
C'était une réponse adaptée et pas très méchante à tes attaques verbales et publiques à mon encontre, lors de la réunion du 24 janvier où tu t'en es donné à coeur joie contre moi.

Mon cher Régis, mon expérience d'élu me permet d'avoir un certain recul au regard des évènements. J'ai rencontré des gens avec qui je n'ai pas toujours été d'accord et même très opposé. Mais, ne t'en déplaise, avec ceux qui avaient le sens des responsabilités et du respect mutuel, j'ai pu discuter, trouver les solutions et agir.

Je ne crois pas que cela soit possible avec tout le monde surtout avec ceux qui n'ont d'autre ambition que de paraitre et qui, croyant arriver plus facilement à leur fin, font n'importe quoi !...

Bien évidemment, je ne vise personne en particulier, mais en toute amitié je t'invite à y réfléchir.

Gérard GAUTIER.

Écrit par : Gérard GAUTIER | vendredi, 08 février 2013

Mon cher Gérard,
Je pense que pour toi, être du côté du conseil général est plus facile que de venir se battre à nos côtés pour défendre une centaine d'entreprises qui risquent leurs avenirs en acceptant sans rien dire cette modification absurde que veut faire le C. G .au CARREFOUR DE LA MONTAGNETTE
Le terme de "rigolo" tu me l'as dit le soir des voeux de R. Couderc lorsque je t'ai rencontré et dit que nous nous battrions pour obtenir un giratoire ou un dénivelé. Dans des jours prochains tu verras que l'on ne fait pas que "yaka et focon". Le plus rigolo des deux n'est pas toujours celui que l'on pense...
Mon ambition politique je te rassure ce limite à la gestion municipale et pas plus, surtout lorsqu'on voit l'actualité. J'ai commencé au côté de Michel Solans et j’espère pouvoir continuer dans quelques temps avec d'autres personnes à mes côtés ou à leurs côtés...
je ne pense pas t'avoir menacé d'aucune manière, quant à ton choix de lecture tu es libre et cela ne me concerne pas.
Si j’apprécie l'homme je ne suis pas obligé d'apprécier la façon d'agir de l' élu.
Tout le reste n'est que du bavardage.... bien à toi
Regis Garcin
Secrétaire ADAEV

Écrit par : Régis GARCIN | vendredi, 08 février 2013

Les commentaires sont fermés.