Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 23 février 2013

AGGLO, BUDGET 2013

Budget 2013 : la lucidité face à la crise

Les perspectives 2013 pour l’Agglomération doivent intégrer un contexte économique et financier national fragilisé. L’enveloppe des concours de l’Etat aux collectivités est gelée en 2013 à 50,5 milliards d’euros.


Soutenir le développement durable

2013 sera l’année de l’eau pour les treize communes de l’agglomération. Les travaux de la station d’épuration de Béziers sont programmés avec un budget  de 6,7M€ en 2013 sur une autorisation de programme de 33M€ ; le raccordement des réseaux des communes de Sauvian et Villeneuve-les-Béziers est réalisé, celui de Cers est en cours. En matière de réduction des déchets, la collecte sélective en porte à porte est étendue à l’ensemble du territoire accessible. En matière d’espaces naturels sensibles, l’acquisition du foncier au Champ de la Barque (0,33M€) doit permettre de développer un projet de sensibilisation à l’environnement autour de la zone de captage à protéger.
2013 verra la mise en oeuvre des premières actions concrètes du PCET visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par l’activité de l’agglomération et les politiques mises en oeuvre sur le territoire.L’Agglo doit notamment se doter d’un Plan Déplacement Établissement piloté en interne. Elle est aussi à l’initiative de l’aménagement d’un parking de covoiturage desservant l’A75 (0,14M€ pour la première tranche).

 

Soutenir l’emploi
Poursuite et fin de la rénovation du Capiscol, autorisation de programme d’un montant de 12M€ initiée en 2007, achevée en 2013 avec des travaux chiffrés à 0,6M€. Aux côtés de la Sebli, aménagement et commercialisation du parc  technologique de Mazeran et de la Méridienne (participations à hauteur de 0,45M€ et de 0,25M€). Proposition avec le parc d’activité de Sauvian à vocation artisanale d’une offre foncière économique adaptée aux besoins locaux (participations à hauteur de 0,23M€). Inscription d’une enveloppe de 0,2M€ en aides à l’immobilier pour des projets d’entreprises qui créent de l’emploi.
Faire de l’immeuble Icosium le lieu de travail en réseau en faveur de l’emploi, de l’économie et de l’entreprise : acquisition pour un montant de 1,5M€ et 0,34M€ de travaux d’amélioration et d’adaptation.


Soutien aux structures du réseau de l’emploi
et de l’insertion : 0,55M€ et 0,53M€€de crédits spécifiques pour accompagner le travail saisonnier, favoriser l’emploi des  jeunes de 16 à 25 ans et valoriser l’économie sociale et solidaire.


Soutenir le logement et l’habitat
Soutien à la production de logements sociaux. Objectif de 180 logements sociaux en 2013 (3,2M€ au titre des fonds propres de l’Agglo, 0,4M€ au titre des aides déléguées par l’État). Amélioration et réhabilitation du bâti par l’intermédiaire de trois dispositifs OPAH/PNRQAD, PIG, HABITER MIEUX. Les crédits consacrés sont de 1,7M€ au titre des aides déléguées par l’Etat et 0,26M€ au titre des fonds propres de Béziers Méditerranée. Ces dispositifs visent à la fois à aider les propriétaires bailleurs et les propriétaires occupants (pour sortir des logements de l’indignité ou de la dégradation), à faciliter l’accession à la propriété et à oeuvrer pour les économies d’énergie. Des aides à la réfection de façades et de vitrines commerciales sont également prévues. Accompagnement des projets communaux de renouvellement urbain liés à la production de logements sociaux (plan de référence doté de 1,2M€) visant à revitaliser le tissu ancien, créer des secteurs en devenir, favoriser les liaisons structurantes entre deux communes.

 

Soutenir le tourisme 
A l’issue du concours lancé sur le projet d’aménagement des écluses de Fonseranes, démarrage des études dans le cadre d’une autorisation de programme établie à 9M€. Parallèlement les acquisitions foncières à Quai Port Notre Dame vont permettre à l’Agglo de maîtriser le foncier sur un secteur à fort enjeu (0,98M€). La protection de l’accès aux  Orpellières sera terminée pour conclure les premiers aménagements initiés en 2012 (travaux prévus d’un montant de 30 000€). L’OTC (Office de Tourisme Communautaire), organisé en EPIC (Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial) à partir du 1er janvier 2013, pourra plus facilement dégager des marges de manoeuvre financières pour s’adapter aux exigences de l’activité touristique.


Soutenir l’aménagement du territoire
En 2013, les travaux de l’Avenue du Viguier à Béziers représentent un investissement d’1M€ sur une autorisation de programme de plus de 5M€. L’aménagement du giratoire de la route départementale 909 vient compléter les programmes de voiries pilotés en partenariat avec le Conseil Général et la Ville de Béziers. La mise en oeuvre du schéma directeur numérique s’achève cette année, permettant de connecter l’ensemble des bâtiments publics identifiés dans le schéma (budget de 0,18M€) et de proposer, en fonction d’une enveloppe nécessairement limitée à 0,14M€, le raccordement des entreprises qui en font la demande.

 

Soutenir l’égalité des territoires et des chances
En 2013, maintien des crédits alloués dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale : 0,13M€. Augmentation des interventions en matière de médiation, de prévention, de sécurité et de lutte contre les addictions : 0,25M€.€ Confirmation du soutien aux dispositifs de réussite et de veille éducative, avec notamment  l’expérimentation d’une action sur trois communes à destination des parents et des enfants : 44 500€.

 

35 M€ d’investissements pour 2013 : un budget réaliste et solidaire

Pas d’augmentation de la pression fiscale, un niveau d’autofinancement satisfaisant nécessaire au maintien  d’investissements priorisés, une dette intercommunale maîtrisée : plus que jamais, l’Agglo fait le choix du soutien à  l’emploi, du renforcement de la qualité de vie, et de l’investissement mesuré pour structurer l’avenir de ses 13  communes.
Après dix années d’intervention volontariste en termes d’investissements, le budget 2013 de l’Agglomération intègre
un contexte économique et financier national fragilisé. Les finances seront directement concernées par des éléments
déterminants relevant du niveau national. Parmi les grandes priorités en 2013, la poursuite des politiques en faveur
du développement et de la cohésion afin d’atténuer les effets négatifs des difficultés économiques et sociales
rencontrées par les habitants du territoire.

 

La répartition des investissements par

100euros.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répartition pour 100€ de dépenses réalisées

CAMEMBERT.jpg

Les commentaires sont fermés.