Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 23 avril 2013

comptabilite municipale

Les promesses s’envolent, les résultats restent..

Après les élections municipales de 2008, la nouvelle équipe en place a publié une lettre d’information, avec un constat et des promesses.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

-Les principaux indicateurs de gestion :

tableau comparatif.jpg

Montrent que les achats extérieurs sont en croissance, que les charges de personnel augmentent fortement sur la période 2008-20011, mouvement qui se poursuit aussi en 2012, selon le compte administratif publié par le maire.

La rigidité structurelle du budget de notre commune  est définie par le rapport entre la somme des charges de personnel additionnées aux intérêts d’emprunt d’une part, et les produits de fonctionnement (essentiellement les impôts locaux).

Pour notre commune ce ratio, qui donne l’indication de la possibilité de nouvelles politiques, se situe à 54% alors que pour l’ensemble des communes de France il est de 46% !

En clair, cela montre que notre commune est pratiquement incapable de s’adapter par des politiques nouvelles à des changements à venir, comme par exemple la démographie croissante que connait notre village, sauf à recourir massivement à l’endettement. Il est devenu urgent de redresser la gestion budgétaire en redéfinissant les priorités, après avoir défini l’axe de la politique à mener, ce qui est loin de transparaître dans l’actuelle direction suivie.

En conclusion sur cet aspect, la section de fonctionnement traduit des charges structurelles  importantes avec des marges de manœuvre limitées par rapport à la moyenne des communes comparables.

Sur les ratios d’investissement et de financement les résultats de Villeneuve les Béziers traduit une dette significative qui pèse sur les comptes de la commune, alors même que l’équipe en place s’était fait forte d’améliorer en deux ans la situation !

Dépenses de fonctionnement :

 Le total des charges est passé de :

4346 k€ en 2008    à    5074 k€ en 2012. (+17%)

Produits de fonctionnement :

Le total est passé de :

5208 k€ en 2008    à    5680 k€ en 2012. (+9%)

Le reliquat entre les dépenses et les produits de fonctionnement qui était de 862 k€ en 2008 est devenu 606 k€ en 2012, ce qui explique la nécessité d’emprunter pour le fond de roulement, ce qui vient d’être voté par le Conseil municipal.

Les emprunts :

Si notre commune a emprunté 1700 k€ en 2007, pour financer la nouvelle mairie, on constate que la nouvelle équipe a également emprunté 1500 k€ en 2009 et encore 1498 k€ en 2011, auquel il faut ajouter une nouvelle entrée à ce chapitre de 530 k€ en 2012. Si l’actuelle municipalité  peut arguer d’un reliquat « mairie » en 2009, il ne peut plus en être question pour les années 2011 et 2012.

Pourtant, autant la population peut voir le bâtiment de la nouvelle mairie, qu’aucun investissement significatif ne vient justifier le total des deux derniers emprunts, dont le cumul dépasse les 2000 k€ !

Dépenses d’équipement :

Après le pic des années 2005 à 2007, conséquences de la construction de la nouvelle mairie, elles sont retombées à :

·        1708 k€, en 2008,

·         2273 k€, en 2009,

·        2260 k€, en 2010,

·        2484 k€ en 2011.

·         En 2012, elles retombent à 1483 k€, future campagne électorale oblige ainsi que le             manque de fonds propres.

 

Conclusion globale :

Ramené à l’habitant, pour mieux comparer par rapport aux communes de la même strate, les ratios sont les suivants, en 2011 :

 

                                            Villeneuve les Béziers      moyenne commune identique

Charges de personnel                    672 €                                           390 €

Impôts locaux                               365 €                                           373 €

Résultat comptable                          24 €                                           147 €

 

Investissements                             642 €                                          314 €

Emprunts souscrits                       366 €                                            90 €

Dette à fin d’année                      1158 €                                          788 €

 

Evolution de la dette                        25 %                                      3 %

Rigidité structurelle                          54 %                                      46 %

Pression fiscale                                34 %                                      53 %

VilleneuveUnion/RG-VR

Les commentaires sont fermés.