Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 04 septembre 2013

Gestion communale

Cet article constitue un acte de transparence vis‐à‐vis de la population qui est en droit d'en savoir davantage sur la gestion actuelle de la municipalité.

Depuis l’élection de Mr Galonnier et de son équipe en 2008, les finances communales se sont fortement dégradées. Pourtant Villeneuve les Béziers a longtemps fait partie des communes payant le mois d’impôt comparé à ses communes voisines. Villeneuve a de nombreux atouts qui lui ont permis jusqu’en 2008 de conserver des finances saines.

En 2011, le montant total des dettes dues par la commune de Villeneuve lès Béziers était de:4 480 000 €. Si l'on rapporte cette dette au total des rentrées d'argent de la commune (que l'on nomme produits de fonctionnement) et qui étaient de 5 245 000€ en 2011, alors cette dette représente : 85.41% de ses revenus annuels.

En 2012, le montant total des dettes dues par la commune de Villeneuve lès Béziers était de : 4 852 000 €. Avec un produit de fonctionnement de 5 547 000 €, la dette représente 87.47 % de ses revenus annuels.

Pourquoi les impôts ont ils augmenté ces dernières années ? Pourquoi la dette de la commune a augmenté de 39.65 % depuis 2010 (et de 99.11 % depuis 2008) alors qu’aucun grand projet n’a vu le jour sous la mandature de Mr Galonnier ?

Les transferts de compétences (eau, assainissement, déchets) ont, certes, eu une incidence sur les finances communales mais cela ne peut pas tout expliquer, d’autant plus qu’un nouvel impôt existe pour alimenter le budget de la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée. Au contraire, les impôts communaux auraient dû baisser du fait des transferts de compétences.

Question : où est donc passer l’argent ?

Dans le budget de fonctionnement, on peut constater que les charges de personnel sont passées de 1 909 000 € en 2007 à 2 434 000 € en 2012 soit une augmentation de 27.50 %. Dans le même temps, la population est passée de 3810 à 3980 habitants soit une augmentation de seulement 4.46 %.  

Avec le transfert de compétence, les employés communaux œuvrant au service de l’eau, de l’assainissement et des déchets (bennes à ordures, déchetterie) sont devenus des employés de la CABEM et ne sont donc plus une charge financière pour la commune. Alors pourquoi une telle charge financière en ce qui concerne les charges de personnel qui grève lourdement le budget de fonctionnement ?

Le manque de maîtrise des dépenses en tout genre, notamment les frais de représentation et de cérémonie qui représente plus de 3000 euros par semaine (pratiquement l’équivalent de 3 personnes gagnant le SMIG dépensé en seulement une semaine).

Au niveau des subventions, certains chiffres interpellent.

La commune a reçu 458 000 € en 2007 de subventions dans son budget d’investissement. En 2012 elle n’en a reçu que 228 000 € soit une baisse de 50.22 %.

Dans le même temps, la commune a dépensé en 2007,  202 000 € de subventions (associations, etc.…) contre 451 000 € en 2012 soit une augmentation de 123.26 %.

On peut constater que nos élus actuels ne sont pas très forts pour aller se battre et chercher des subventions pour nos équipements publics (manque de charisme peut être), par contre ils sont très généreux pour dépenser sans compter (avec nos impôts bien sûr). Il y a de quoi se poser des questions. Comment se fait il que la commune reçoit aussi peu de subventions pour financer nos équipements publics quant dans le même temps elle subventionne à tout va.

Ceci n’est que quelques exemples de la gestion actuelle. N’étant pas élus nous sommes obligés de récupérer les informations sur le WEB et les sites du gouvernement. 

par Stéphane O. pour VilleneuveUnion

Les commentaires sont fermés.