Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 11 octobre 2013

LE RADEAU DE LA MÉDUSE

     Valeurs et Visions Villeneuvoises                                                                                                                                                                           Mail : ideal34420@orange.fr                                                                              


       RSCN2215.JPG

  http://www.ideal.blogs.midilibre.com

« LE RADEAU DE LA MEDUSE »

La liste « Valeurs et Visions Villeneuvoises » qui est aujourd’hui managée par Jean-Pierre MARC, connu depuis de nombreuses années, professionnellement et humainement à Villeneuve les Béziers, a diffusé un document, début septembre pour exposer la dérive financière de la gestion communale.

Une mise en bouche en quelque sorte et les éléments portés à la connaissance des Villeneuvoises et Villeneuvois ont reçu le meilleur accueil tant il est vrai que la communication institutionnelle, la vraie, n’est pas l’apanage de nos édiles municipaux.

Mais la riposte a été fort bien orchestrée : dans une lettre à en-tête de la mairie, et sous le sceau et la signature du Maire, Monsieur Galonnier indique donc qu’il a accueilli, le 30 septembre, en son Conseil Municipal, Mme La Trésorière Principale, « agent neutre de l’Etat » pour « répliquer aux contre-vérités » (SIC).

Ecrit noir sur blanc, sur papier à en-tête, signé du Maire soi-même, qui n’hésite pas à instrumentaliser un fonctionnaire de l’Etat pour « servir son argumentaire de campagne électorale », il fallait oser ! Le candidat-maire, candide si il en est, n’est pas à ce détail près.

Monsieur Galonnier, semble-t-il juriste averti ou (peut-être)  entouré de conseils certainement compétents, n’hésite donc pas à tutoyer les limites de l’illégalité.  Bon, nous en reparlerons sûrement plus tard.

La fonctionnaire de l’Etat qui a donc « servi » les intérêts électoraux du Maire-candidat aura eu quelques difficultés à expliquer pourquoi pas moins de 3 192 euros par semaine sont dépensés dans le chapitre des frais de représentations et des cérémonies. Difficultés également à expliquer que les finances sont dans le rouge sinon, Mme « la fonctionnaire d’Etat » dont la neutralité est soulignée par le Maire-candidat, (ou candidat-maire au choix !), a fait le grand écart pour expliquer l’inexplicable. En effet, le public présent dans la salle du Conseil a été « médusé » quant aux analyses financières « exposées » (on devrait pourtant dire « explosées ») qui n’ont pas convaincu et pour cause : seules les années 2011 et 2012 ont été évoquées ! Quant aux années 2008, 2009 et 2010, nous nous ferons un devoir de dépoussiérer ces chiffres significatifs, qui expliquent la dérive financière que nous dénonçons, et donc l’incompétence des locataires de l’Hôtel de Ville.

Bien entendu, ce sujet, qui intéresse  toute la population sera au centre des débats à venir, patience !  Les analyses ne vont pas manquer et la pertinence du propos sera au rendez-vous, le Maire-candidat qui détient l’art du « contorsionnisme » expliquera certainement comment il contourne les textes pour financer le coût exorbitant de son Collaborateur de Cabinet dont la position administrative est pour le moins curieuse.

Mais ce ne sont pas « que » les finances qui intéressent la population. Un sujet récurrent hante les esprits : la sécurité !

Ou plutôt, l’insécurité ! Celle qui hante les rues de Villeneuve les Béziers, le soir venu. Villeneuve les Béziers qui est devenue en quelques années un « sous-quartier de la Devèze ».

Le vandalisme est générateur de conflits, les dégradations sur les véhicules sont nombreuses et trop fréquentes. Sans parler des « plateformes » de ventes, de deales, de consommation de drogue.

Au rang de cette insécurité, les vols dans les maisons, le tapage nocturne….

Ce chapitre relatif à l’insécurité dans notre commune occupe l’une de nos préoccupations prioritaires majeures. Il est clair que nous n’instrumentalisons pas la « peur » : des partis politiciens surfent sur cette peur et ce n’est pas notre conception de la gestion de cette question.

Pour lutter contre l’insécurité, des solutions existent. Le programme que nous présenterons en temps et en heure, exposera la grande trame de notre action afin de rétablir, la tranquillité et la sécurité, pour qu’enfin, chacun retrouve le plaisir de vivre à Villeneuve les Béziers.                                                                                                                                         

Quelques informations qui risquent fort de saper le moral des locataires de l’Hôtel de Ville :

  • Ø La liste « Valeurs et Visions Villeneuvoises »  est en préparation mais « tous les Villeneuvois et Villeneuvoises intéressés pour intégrer la liste » ne pourront pas tous être désignés,  faute de place,
  • Ø Le premier document d’information « IDEAL » a reçu un accueil des plus chaleureux, non pas par des « écologistes » subjugués par le ballon d’oxygène « IDEAL », mais bien par une majorité d’administrés,
  • Ø Utiliser les moyens financiers municipaux, instrumentaliser les fonctionnaires de l’Etat, confondre le mandat municipal et sa propre campagne électorale relève de l’inconscience politique, un « galon » supplémentaire à tous ceux qui, durant 6 années, ont manœuvré à vue, faisant passer la dette de 2.591000 € à 4.852000 €, chiffres confirmés par la Trésorière Principale.  

En conclusion, au cours de ce Conseil « exceptionnel », le Maire-candidat a expliqué que la commune n’était « presque pas en faillite » !

Ouf ! On respire « presque » !

        Jean-Pierre MARC, son équipe avec « Valeurs et Visions Villeneuvoises »

Les commentaires sont fermés.