Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 12 avril 2014

Agglo : vers un duel entre Ménard et Lacas

Élections
Le maire de Béziers contre celui de Sérignan, le match annoncé jeudi prochain.
Une 'primaire' a donné hier l'avantage au maire de Sérignan sur celui de Corneilhan.
C'est Frédéric Lacas qui affrontera Robert Ménard, jeudi, lors de l'élection du président du conseil d'agglomération Béziers Méditerranée.
Le maire de Sérignan a été désigné hier par ses pairs conseillers communautaires, au cours d'une primaire qui l'opposait à son homologue de Corneilhan, Michel Suère.
Sur les 65 élus qui composeront l'assemblée intercommunale, 43 ont pris part au vote. C'est-à-dire, tous ceux des douze 'villages' et de l'opposition de Béziers. Les 21 colistiers de Robert Ménard et l'édile biterrois lui-même n'ont pas été conviés. Il y aura bien deux blocs qui s'affronteront jeudi.
Si le rapport de force paraît déséquilibré à la lecture de ces chiffres, rien ne dit que tout est joué en faveur du maire de Sérignan.
Car, hier, il a été désigné avec une très faible marge. Sur les 43 élus inscrits, 40 seulement ont voté. Vingt en faveur de Frédéric Lacas, dix-neuf pour Michel Suère. C'est un vote blanc qui a fait la différence. Trois élus de Villeneuve-lès-Béziers ont par ailleurs décidé de ne pas s'exprimer, alors que Jean-Paul Galonnier avait fortement réclamé le droit de déposer sa candidature à la dernière minute.
Alors certes, la règle tacite veut que l'ensemble des participants à cette primaire se reportent sur le vainqueur, jeudi prochain.
Mais ce vote se jouera à bulletins secrets et nul ne dit que dans le clan des perdants d'hier, certains ne seront pas tentés d'ourdir une vengeance dans l'isoloir.
Par ses prises de position fermes sur certains dossiers, par exemple le projet de piscine de Sauvian, Frédéric Lacas ne s'est pas fait que des amis parmi ses 'camarades'.
Or, dans ce scrutin à trois tours, la majorité se gagnera à 33 voix. « Si le maire de Sérignan ne devient pas président de l'Agglo, alors il faudra sérieusement se poser des questions sur ce territoire et ceux qui le dirigent », persifle l'un des conseillers communautaires qui, visiblement, s'interrogent sur l'attitude de certains.
Frédéric Lacas se veut toutefois plutôt confiant. « Le but était de montrer à nos partenaires et financeurs, État, conseil régional, conseil général, que nous formons un groupe soudé.
Je n'ai rien contre le personnage de Robert Ménard mais il est étiqueté FN et ça n'aidera pas à chercher des financements.
Nous travaillerons ainsi pour l'ensemble du territoire, y compris Béziers, dans le plus grand des consensus. Ce vote va y contribuer, puisque c'est la règle du jeu que nous avions fixée », a-t-il commenté hier soir. Michel Suère n'a pas répondu à nos sollicitations.
Robert Ménard est lui aussi resté silencieux, préférant ne pas commenter le choix de ses futurs collègues de l'agglomération. Peut-être aussi parce qu'il a été invité par le maire d'Espondeilhan, Alain Roméro, à une rencontre avec l'ensemble des édiles, lundi. Ce, alors qu'il avait appelé dans nos colonnes à un dialogue constructif.
Autant dire que les données peuvent encore évoluer d'ici jeudi, dans ce qui devient véritablement un troisième tour des municipales.
LUDOVIC TRABUCHET

ltrabuchet@midilibre.com


Commentaires

Bonjour,

L'article de midi libre est intéressant mais il ne dit pas quelle est votre position sur cette élection. En terme clair êtes vous pour Ménard ou Frédéric Lacas ? . Autant il me semble normal que le vote des électeurs soit à bulletin secret quand ils s'agit de scrutins concernant tous les citoyens autant je pense que les responsables politiques ou qui aspirent à des responsabilités doivent être clairs sur leur choix.

Une position avant le 17 avril ?

cordialement

Écrit par : PM | mardi, 15 avril 2014

Pour répondre à votre question, malgré votre signature anonyme, je serai plus facilement du côté de Robert Ménard, seul candidat à avoir proposé des aménagements sur Villeneuve les Béziers dans son programme de campagne. Il a entre autre parlé de l'aménagement du port sur le canal du midi, de la gare TGV à Villeneuve les Béziers .
Alors , oui je serai du côté de celui qui favorisera notre commune, mais je ne suis pas élu conseiller communautaire donc je ne voterai pas,et cette réflexion est la mienne!

Écrit par : RG | mardi, 15 avril 2014

Les commentaires sont fermés.