Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 17 avril 2014

Galonnier candidat à l'agglo

Le maire de Villeneuve-lès-Béziers a lui aussi décidé de jouer sa petite musique, dans ce grand orchestre politique qui ressemble plus à une mauvaise fanfare de village qu'à un ensemble symphonique. Jean-Paul Galonnier a improvisé une conférence de presse dans son bureau de l'hôtel de ville, où il vient de s'installer pour un deuxième mandat, afin de déclarer sa candidature à la présidence de l'Agglomération.
L'élu a opportunément rappelé qu'il a refusé de participer à la primaire qui avait opposé Frédéric Lacas à Michel Suère. Donc, en substance, qu'il ne se dédie pas. « Là, se fonde la légitimité de ma candidature », a-t-il dit en préambule, avant de se poser en homme de rassemblement. « Mon message est clair : je le veux fort, rassembleur, efficace, solennel, républicain et démocrate (...) Ma candidature est celle du rassemblement et pas de nos oppositions. Nous avons nos différences que le vote incarne, je les respecte à condition de ne pas négocier les fondamentaux de notre France. Il y a urgence d'efficacité, d'excellence et de crédibilité. Face aux messages exprimés par les municipales, je ne veux pas engager le Biterrois dans l'aventure, la stigmatisation, l'exclusion ». Référence aux soutiens politiques qui ont permis à Robert Ménard de faire basculer Béziers ? Il n'en dira pas plus sur le sujet.
Jean-Paul Galonnier promet en tout cas « une vice-présidence par commune ». Et la priorité donnée « au développement économique ». Il en dira plus ce soir avant le vote. Un scrutin dont il ne sera qu'un outsider, voire l'arbitre.
L. T.

Les commentaires sont fermés.