Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 29 janvier 2015

Discours des voeux 2015

 

Discours des vœux

(par Jean-Pierre MARC et le groupe IDEAL)

 

Je souhaite la bienvenue à vous nos fidèles amis, aux nouveaux venus ainsi qu’à tous les responsables politiques et associatifs de VILLENEUVE et du BITERROIS.

 

Nous sommes heureux de vous recevoir en ce jour de janvier pour vous présenter nos vœux.

 

Des vœux particuliers tant la situation de notre commune est particulière. Nous avons demandé au conseil municipal la date des vœux du maire à la population. Il nous a été répondu que compte tenue de son absence ils étaient annulés sine die. Devant cette désinvolture envers la population nous avons proposé que le conseil municipal les présente. Ce fut refusé.

 

Donc nous avons décidé par respect pour la population, cette présentation de nos vœux 2015.

 

C’est l’occasion pour nous d’expliquer notre fonctionnement en tant qu’opposition. Cette démarche est une démarche d’information sur le devenir de notre commune afin de vous éclairer sur notre fonction d’élus de l’opposition au sein de cette municipalité.

 

Nous sommes confrontés à des élus de la majorité erratique pour certains, et complètement absents pour d’autres. Des élus qui ne tiennent pas compte des erreurs qu’ils ont commises dans leur dernier mandat, et qui perdurent sur l’actuel.

 

Rassurez vous, nous sommes, nous, des élus responsables, et notre efficacité  est bien présente dans de nombreux dossiers.

 

Nous tenons à présenter nos vœux de prospérité à ce qui fait le lien social dans  notre village, je veux parler de tous les bénévoles qui par leur disponibilité et leur engagement font vivre nos associations  sans oublier le comité de jumelage qui est le garant d’amitiés avec la commune de WRINGTON à qui nous souhaitons  « happy new year ».

 

Également tous nos vœux à l’ensemble du personnel communal technique et administratif qui accomplit son travail dans des conditions pas toujours évidentes.

 

Tous notre soutien aux habitants du centre ville, particulièrement malmenés ces derniers temps qui ont montré une détermination farouche contre les nuisances auxquelles ils ont été confrontés, qu’ils sachent que nous serons à leurs cotés pour ramener à Villeneuve la tranquillité, qui, jadis, était la sienne.

Alors que le conseil municipal avait été envahi par une population en colère, à juste titre, c’est à la demande de l’opposition qu’ils ont pu être entendus, c’est également l’opposition qui a proposé des référents de quartier pour faciliter la remontée des doléances envers les autorités.

 

Enfin l’opposition à l’initiative de Victor-Marie Rogé, a participé à leurs cotés à toutes les réunions avec le procureur, le sous préfet le commissaire, permettant un certain déblocage de la situation. Notre vigilance reste maintenue sur ces dossiers sensibles qui ne sont pas entièrement réglés.                                                                                                                                              C’est aussi à notre demande que le dossier sur la mise en tutelle par le Préfet du droit de préemption du maire sur les propriétés immobilières, a été repoussé pour une étude plus sérieuse et approfondies. L’intérêt de chaque villeneuvois doit être défendu et respecté.

 

Nous déplorons que la plupart des commissions ne se soient pas réunies et cela depuis pratiquement 1 an, ce qui démontre l’inefficacité de la gestion communale, alors même que de nombreux problèmes paralysent et empoisonnent la vie de nos concitoyens.

 

En conseil, nous avons réclamé à 3 reprises différentes la réunion de ces commissions.                                                            Nos demandes sont restées lettre morte.

 

Ce conseil municipal s’est retrouvé abandonné sans explication, et l’on peut comprendre leurs désarrois et leurs inquiétudes.

 

Le même mépris pour les conseillers communautaires et les vice- présidents de l’agglo, laissés dans l’ignorance la plus totale.

 

Mépris, envers la population qui pendant des mois s’est interrogé et se demande s’il y a un pilote dans l’avion ?

 

La première des responsabilités  d’un  élu, c’est de rendre compte, de tenir informé ses administrés.

 

C’est une preuve de respect et de considération. C’est également une obligation Républicaine.

 

En ce qui concerne les problèmes de gestion du risque d’inondations, c’est un dossier suivi par Régis Garcin depuis notre élection.

 

Le maire n’ayant rien proposé, n’ayant rien demandé, n’ayant rien défendu, c’est donc sans surprise que rien n’a été obtenu.  Dans le même temps des millions d’euros ont été attribués  à Sérignan , Valras et Béziers. Nous allons, par notre présence active,  défendre ce dossier.

 

Nous présentons également tous nos vœux de réussite à l’agglomération biterroise, à son Président Frédéric LACAS, ainsi qu’aux 13 communes qui la composent.

 

Nous sommes présents à tous les conseils communautaires, présents dans les commissions majeures telles que : les finances, le centre hospitalier, l’aménagement du territoire et la sécurité, nous faisons valoir le point de vue de notre commune et bien que nous soyons affaiblis par l’absence chronique du vice président représentant notre commune nous avons fait accepter les dossiers suivants:

 

  • la halte fluviale du canal du midi

  • la passerelle sur le canal du midi

  • le dénivelé de la montagnette

  • la prise en compte de l’aménagement de la zone de la nouvelle  gare TGV.

     

    Avec l’attribution de 5 M€ par la région pour ce projet

     

    A l’équipe qui m’entoure, j’y associe  Michel Garcia et Sylvie Bobby,  je leur souhaite santé et  courage. Je leur renouvelle ma reconnaissance et ma gratitude pour le travail qu’ils font sur l’étude des dossiers et leurs explications à la population.( tout cela sans compensation financière)

     

    Nous présentons tous nos vœux de réussite et de courage à notre nouveau chef de la police, qu’il soit assuré de notre soutien sans faille. Cette sécurité rétablie permettra à l’ensemble des commerçants et artisans de retrouver une activité sereine.

    Tout notre soutien à la nouvelle directrice de l’EHPAD et à  l’ensemble de son personnel.

    Étant administrateur, avec Nora Bentaleb-Durand du CCAS, voilà ce que l’audit en cours doit trouver :

 

  • Des erreurs de gestion de l’occupation des lits.

  • Des erreurs sur la classification des malades

  • Le refus d’adhérer à l’aide sociale, ce qui a pénalisé l’EHPAD, mais également les résidents et leur famille.

  • Des heures supplémentaires indues.

  • Un employé en maladie payé pendant des mois, au lieu de faire appel à l’assurance prévue à cet effet.

  • Mon équipe m’a demandé de ne pas donner de chiffre, aussi je ne vous dirai pas que

    130 000 € de factures sont impayés en 2014 ce qui représente 13% du budget de l’EHPAD.

     

    Enfin et comme on dit « c est la plume qui a fait ployer le chameau » :

 

  • L’embauche, par le maire d’un 3eme directeur pour compenser la perte de son salaire, salaire, qui avait été invalidé et condamné par le tribunal administratif.

     

    Nous sommes particulièrement attentifs à la situation de l’EHPAD.

    Nous avons proposé une solution, grâce à nous, elle est en bonne voie.

    Nous ne pouvons vous en dire plus aujourd’hui…

     

     Je dis aux résidents et aux employés qui se dévouent à l’EHPAD,

    2015 devrait être pour VOUS l’année de la renaissance.

    Nos vœux de réussite accompagnent également les membres du conseil municipal.

    Pendant la campagne électorale nous avions mis en garde la population sur l’état catastrophique des finances communales.

     

    Le compte administratif nous a donné malheureusement raison en amplifiant encore les mauvais résultats de cette gestion.

     

    A ce jour, pratiquement  un an après, rien n’a été fait pour y remédier, ce qui conforte nos inquiétudes  sur l’avenir financier de la commune.

     

    2015 verra notre action se poursuivre.

     

    Enfin, nous souhaitons à tous les Villeneuvoises et Villeneuvois, tous nos vœux de prospérité, de joie et surtout de santé physique et mentale ce qui est la condition essentielle de notre avenir.

     

    Dans cette époque très agitée et troublée que nous subissons, 17 personnes ont été tuées parce que dessinateurs, journalistes, policiers ou juifs.

     

    Il est nécessaire plus que jamais, de retrouver la notion du vivre ensemble de promouvoir le respect d’une laïcité sans faille ni complaisance, avec une manifestation claire de l’autorité.

     

    Un retour aux valeurs républicaines qui devrait figurer plus nettement au fronton de notre mairie.

    Nous sommes dans une période sombre, mais comme l’a dit  Edmond Rostand :

    «C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière»

 

Les commentaires sont fermés.