Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 07 septembre 2015

Information, communication.

Nous publions cette lettre reçue dans notre courrier, car elle ne comporte aucun propos homophobe, raciste ou diffamatoire.

 

Le chasseur de corbeaux N°1

 

Ils étaient réunis à la nuit tombante dans un lieu secret et obscur, sur convocation du corbeau en chef, le plus intelligent (pour un oiseau évidemment).

Il y avait là un gros corbeau bien gras qui était particulièrement maussade car la réunion avait lieu à l’heure de l’apéritif.

Également présent à cette réunion un corbeau tout déplumé passionné d’informatique et de clips vidéo. Enfin un grand corbeau maigre et apeuré complétait cette assemblée, ce corbeau maigre et apeuré était arrivé en retard, comme à son habitude, car il habitait un village très éloigné du lieu de réunion.

Le corbeau en chef agita ses ailes et démarra la séance. En effet il était le plus intelligent (pour un oiseau évidement) et avait failli avoir un diplôme.

Levant une aile il déclara «  nous sommes réunis ce jour (c’était la  nuit !) » car l’heure est grave... je viens d’être informé qu’un chasseur de corbeaux est arrivée dans notre village.

La chasse devrait commencer sous peu.

Un frisson parcourut l’assemblée.

Le gros corbeau émit un croassement suivi d’un bâillement, il avait très faim et pour lui la réunion s’éternisait.

Le corbeau tout déplumé proposa un clip vidéo où apparaîtrait des corbeaux en train de danser, et un chasseur dont la tête serait remplacée par un point d’interrogation.

Le corbeau maigre et apeuré, terrifié à l’idée de la chasse se proposa d’étudier tous les articles de loi et délibérations pour savoir si l’on pouvait chasser le corbeau sur le territoire de la commune.

Il prévoyait une dizaine de pages juridiques dont il était très friand. Le corbeau en chef (il était le plus intelligent comme il se plaisait à le dire) déclara « nous ne pouvons rester sans agir, notre anonymat ne nous protégera pas très longtemps. »

Il fallut alors, expliquer au gros corbeau ce que voulait dire anonymat, il se rendormit aussitôt.

Je propose que d’ici à la prochaine réunion nous réfléchissions à une « idée nouvelle ».

Un grand silence se fit juste interrompu par un léger ronflement du gros corbeau.

Chacun se regardait inquiet. Une idée nouvelle où allait-on trouver cela ? Le corbeau maigre et apeuré nota de rechercher les arrêtés sur anonymat. Et on se sépara dans un grand élan d’aile et de croassement.

L’inquiétude était palpable.

 

LA CHASSE ÉTAIT OUVERTE

 

 

Commentaires

Si le renard s'en mêle, on sait où finira le fromage ...

Écrit par : La Fontaine | mardi, 08 septembre 2015

Un grand merci pour votre publication.
Je vous adresse les prochains chapitres par courrier.

La chasse est ouverte.

Écrit par : chasseurdecorbeau | mardi, 08 septembre 2015

Les commentaires sont fermés.