Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 11 septembre 2015

Une nouvelle lettre nous est parvenue

Le chasseur de corbeaux N°2

Le corbeau en chef était très inquiet. Il avait convoqué une réunion en urgence. Autour de la table il y avait le corbeau déplumé qui pour le moment regardait une video avec une joie non dissimulée.

On avait accueilli une femelle corbeau a l’air docte et sévère et comme il y avait pénurie de siège on lui avait fourni un fauteuil pliant en tissu elle s’était assise avec un air méfiant et suspicieux et depuis elle se tenait muette.

On avait également reçu un couple de femelles corbeaux qui venaient d’un pays éloigné couvertes de poussière, on voyait (on sentait aussi !) qu’elles venaient d’un pays ou l’eau était rare !

Le gros corbeau pris la parole pour déplorer le manque de cacahuètes. Il marqua sa réprobation en agitant les pattes et en donnant de grands coups de bec sur la table. On attendait le corbeau maigre et apeuré, qui selon son habitude était en retard, en effet il habitait assez loin du lieu de réunion.

Enfin il arriva avec un grand sac en bandoulière. Le gros corbeau repris espoir et regarda le sac avec envie. Le corbeau maigre et apeuré sortie de sa besace le code pénal, le code du commerce, le code du travail il avait même amené le code de la route.

Rien de comestible !!!

Le gros corbeau poussa un croassement de dépit et commença à somnoler.

Le chef corbeau (il était très intelligent pour un oiseau évidement) comme il se plaisait à dire, il avait failli avoir un diplôme. Il commença la séance, levant une aile, il lança un regard circulaire sur l’assemblée.

Nous avons un informateur parmi nous, je dirai même un traître !

Le gros corbeau lança un regard noir au corbeau maigre et apeuré. Effectivement, dit il, il n’y a pas de cacahuète ni rien de mangeable.

Le corbeau docte et sévère s’agita sur son fauteuil pliant, un craquement sinistre s’éleva du fauteuil et son bec se rapprocha dangereusement de la table.

Le couple de femelle corbeau marmonna des insultes, mais comme c’était en langue étrangère personne ne fut choqué.

Le corbeau déplumé proposa un clip vidéo ou l’on verrait un traître déguisé danser sur un air tragique.

Le corbeau maigre et apeuré feuilletait fébrilement les différents codes placés devant lui à la recherche du chapitre sur les traîtres et sur l’information délictueuse en Languedoc.

Le chef corbeau repris la parole  « ce chasseur de corbeau est trop bien informé »

(Le corbeau maigre et apeuré demanda que l’on renforce l’anonymat en se réunissant avec des cagoules sur la tête.

Le corbeau poussiéreux fit un jeu de mots sur cagoule mais personne ne compris car il l’avait fait dans son dialecte.

Le corbeau docte et sévère aurait bien pris la parole mais il voyait son bec se rapprocher dangereusement de la table et des petits craquements réguliers l’inquiétaient au plus haut point.

 

Le corbeau en chef décréta, levant les ailes brutalement, un nuage de poussière s’éleva du coté du corbeau poussiéreux 

« Nous avons quelques jours il nous faut prendre des mesures de protection »

L’angoisse était à son paroxysme, tout ce travail pour être anonyme mis en cause par un simple chasseur de corbeaux.

La séance fut levée, il fallu réveiller le gros corbeau, aider à se soulever la femelle corbeau qui était coincée dans son siège. Le corbeau poussiéreux voulu prendre la parole mais il le fit dans un croassement totalement incompréhensible et dans l’indifférence générale.

Le corbeau maigre et apeuré rempilait ses codes en tremblant. Pourvu que l’on ne sache pas où se trouvait son nid.

 

La chasse s’annonçait rude et la saison ne faisait que commencer… tout le monde quitta la salle en silence…

 L’inquiétude était intense et palpable !

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.